Sensation d’essoufflement quand je stress : quelles solutions ?

Même si l’essoufflement peut être le résultat d’une activité sportive intense, il peut être aussi causé par le stress.

En effet, lorsque vous êtes soumis au stress, votre rythme cardiaque s’emballe et devient trop rapide.

Vous êtes donc essoufflé, ce qui vous amène à respirer beaucoup plus pour apporter de l’oxygène à votre corps.

Sensation d’essoufflement quand je stress quelles solutions

Dans cet article, nous vous proposons quelques astuces pour venir à bout de cette situation indésirable.

Prenez une bonne respiration

Si les personnes stressées s’essoufflent, c’est parce qu’elles ne respirent pas correctement.

Ainsi, vous devez commencer par prendre la bonne posture pour respirer.

Dans un premier temps, installez-vous confortablement et de préférence dans un lieu calme.

La posture que vous devez adopter doit ressembler à celle que l’on adopte au bureau.

Vous devez donc vous asseoir bien droit, mais pas trop raid.

Ensuite, placez sur votre ventre, les paumes de vos mains pour essayer d’inspirer posément.

Il faut prendre une bonne respiration nasale en gonflant votre ventre.

Vous devez ensuite bloquer votre respiration quelques secondes avant d’expirer par la bouche.

Il faut expirer jusqu’à ce que vous sentiez que vous n’avez plus d’air dans le ventre.

Ce processus est appelé respiration abdominale.

Vous pouvez en faire autant que vous voulez, elle est sans risque pour vous.

En effet, cette respiration peut aussi s’effectuer en position allongée, à vous de voir la position qui vous convient.

Néanmoins, vous pouvez avoir plus d’infos sur msdmanuals.com pour gérer votre souffle pendant le stress.

Marcher peut vous aider

Lorsque le stress vous envahit et que vous avez du mal à respirer, c’est le moment pour sortir faire un tour.

Sortir marcher à pas réguliers et tout seul vous permettra de prendre un bon bol d’air.

En effet, il s’agit de faire une marche de quelques minutes pour vous vider la tête, vous libérer et vous imprégner des détails de votre environnement.

Appréciez donc tout ce qui vous entoure comme les couleurs, le sourire autour de vous, les flaveurs en vous déconnectant de la situation qui vous stresse.

En réalité, lorsque vous vous concentrez sur ces éléments, vous vous mettez en état d’attention involontaire et ceci a pour avantages de vous déstresser.

Cela va vous permettre par la suite d’avoir une respiration normale.

Pratiquer la cohésion cardiaque

La cohésion cardiaque est une technique comparable à la méditation.

Elle a pour avantage de baisser le taux de cortisol et d’adrénaline, des hormones responsables du stress, en limitant ainsi l’état de stress.

Pour la pratiquer, il faut simplement réaliser de façon journalière, 6 cycles de respiration par minute durant 5 minutes.

Mais avant, il vous faudra vous installer à votre aise, les yeux fermés et respirer convenablement.

Ainsi, vous pourrez atteindre la cohésion cardiaque qui vous permet d’avoir une variabilité cardiaque.

Cela voudra dire que votre rythme pourra s’adapter à toute situation de stress sans que vous soyez essoufflé.

Votre respiration est plus régulière et plus ample.

Adopter la méthode de l’arrêt sur image

La méthode de l’arrêt sur image vous permet dans un premier temps de faire passer votre stress et ensuite stabiliser votre rythme cardiaque.

Pour la mettre en pratique, il faut fixer un objet imaginaire ainsi que les causes de votre stress.

L’étape suivante va consister à vous débarrasser de toute énergie négative en ne pensant qu’à votre respiration au niveau du cœur.

Continuez à garder cette attention pendant quelques secondes puis pensez à un souvenir apaisant.

Après cela, vous devez maintenant penser à la plus belle façon de corriger ce qui vous stresse.

Il vous suffira de ressentir en toute conscience, l’énergie positive qui va avec cette solution.

Vous serez alors relaxé et aurez un rythme cardiaque plus stable.

En conclusion

Vous pouvez désormais corriger l’essoufflement dû au stress en adoptant ces quelques astuces et bien d’autres encore.

Au besoin, vous pouvez choisir la méthode qui vous convient le plus.


Articles connexes :

Comment gérer l’angoisse au travail ?

Quelles solutions quand on est hypertendu ?