Je panique et je suis paralysé lors d’un entretien : que faire?

Il y a une chose que nous partageons presque tous : face à un enjeu de taille, on commence à stresser. Ce stress se matérialise différemment selon les individus.

S’il vous arrive de stresser au cours d’un entretien au point d’avoir les mains moites, la tremblote, des difficultés du langage, voici comment procéder pour facilement vous défaire de cette situation.

Je panique et je suis paralysé lors d’un entretien: que faire?

Préparez-vous bien à l’entretien

C’est une chose essentielle à faire quand vous allez vous rendre à un entretien. Il est normal de se sentir un peu stressé quand cela va arriver, car on se pose mille et une questions. C’est justement la raison qui devrait donc vous fonder à le préparer bien à l’avance.

Même si toutes les questions qui y seront abordées ne sont pas connues, vous pouvez tout de même imaginer ce que vous devrez partager avec votre interlocuteur. Vous devez montrer que vous maîtrisez le sujet et souhaitez véritablement intégrer l’entreprise.

Les documents dont vous devez vous munir doivent être parfaitement rédigés afin de vous permettre d’avoir une préparation optimale.

Faites des simulations pour éviter d’être paralysé par la panique

La question de la préparation implique également de s’attendre aux questions et remarques embarrassantes. En général, rien ne se passe exactement comme prévu. Il est même très rare que tout se passe tel que vous l’avez imaginé.

C’est pourquoi vous devez vous préparer à répondre à des questions relatives aux points faibles qui constituent votre dossier.

À cet effet, vous pouvez préparer des réponses toutes faites pour éviter de donner l’impression de mentir si la question venait à être posée lors de votre entretien. Si toutes vos réponses sont déterminées avant l’entretien, vous êtes moins susceptible de vous laisser aller à la panique.

Apprenez à vous connaître afin d’ajuster votre comportement

Personne ne sait mieux que vous comment vous vous comportez lorsque le stress vous habite. Vous savez exactement ce que vous ressentez dans ces moments. Vous pouvez encore mieux le savoir en filmant les simulations précédemment proposées.

Vous avez ainsi la possibilité de déterminer quelle impression vous envoyez à un interlocuteur quand vous êtes en situation de stress. Cela vous permet de corriger ce qui peut l’être et d’atténuer ou de camoufler au mieux ce que vous pouvez.

Une fois que vous avez déterminé comment se manifestent les signes du stress chez vous, vous pouvez penser à des solutions pour vous calmer quand cela arrive.

Des exercices de relaxation et de détente peuvent aider. De même, des exercices de respiration peuvent également se révéler particulièrement utiles.

On sous-estime bien souvent les effets d’une bonne respiration profonde sur l’humeur et l’état psychologique. Ne faites pas cette erreur au cours de votre entretien. Il se peut que l’on vous propose quelque chose à boire au début de votre entretien. Ne refusez surtout pas.

Demandez qu’on vous donne de l’eau. Cela vous permettra de boire et de vous offrir ainsi un « répit » dans les moments où vous aurez du mal à canaliser votre stress au cours de l’entretien.

Un entretien peut être la source d’un stress insoutenable. Cela dit, vous pouvez quand même vous en sortir simplement en prenant des dispositions préalables et en travaillant sur vous-même.